Quelles sont les informations confidentielles dans une entreprise ?

Les données confidentielles d’une entreprise sont celles qui sont tenues de rester secrètes. Les salariés en auront connaissance dans le cadre de l’exercice de leur fonction, mais en cas de divulgation, ils pourront être licenciés sans préavis. De ce fait, ils doivent rester discrets en toute circonstance. Ainsi, quels sont les renseignements précieux qu’aucun collaborateur n’a le droit de révéler ?

Les informations technico-commerciales et techniques

De nombreuses informations sont classées dans cette catégorie. Il s’agit notamment des idées originales ou encore des méthodes de conception et des secrets de fabrication. À cela s’ajoutent les études spécifiques, les connaissances sur les options techniques infructueuses ou encore les solutions innovantes. Les données d’essai et les données d’évaluations par les fournisseurs sont autant d’informations confidentielles dans une entreprise. Il en va de même pour les solutions apportées par l’organisation dans le cadre du développement durable. Une formation peut être nécessaire afin de porter ces informations précieuses à la connaissance des collaborateurs. Ils seront également sensibilisés sur leur caractère confidentiel.

Les informations économiques et commerciales

Les collaborateurs fraîchement embauchés n’ont pas connaissance des informations confidentielles dans une entreprise. Pour les tenir au courant, il est de rigueur de les accompagner dès l’intégration afin de leur en dire plus sur ces renseignements. Les informations commerciales portent sur les résultats d’enquête marketing à titre d’exemple. Les évaluations de produits, les fichiers fournisseurs et clients font parties de la même classe. Cette catégorie contient aussi les plans marketing et les techniques de distribution de l’entreprise. Concernant les informations économiques et financières, ils portent sur les propositions commerciales, les fichiers financiers et juridiques, les assurances et les conditions de contrat. Il faut ajouter les prix de vente et d’achat à cette liste non exhaustive. Ce sont là les renseignements que les concurrents cherchent à connaitre et qui doivent alors être protégés à tout prix.

Les informations organisationnelles et stratégiques

Certes, ce ne sont pas toutes les données de l’entreprise qui sont confidentielles. Cependant, celles portant sur la stratégie d’entreprise et sur son organisation n’appartiennent qu’à elle. Il s’agit en outre des méthodes propres à l’entreprise ainsi que de ses techniques organisationnelles. Il en va de même des projets et styles de recrutement ainsi que des synthèses sur la veille technologique et stratégique. Pour protéger ces informations confidentielles dans une entreprise, il est préconisé de faire signer des accords de confidentialité à chaque salarié qui est donc tenu au secret professionnel.

Comment choisir le bon destructeur de documents ?
Comment devenir salarié secouriste du travail SST ?